Accueil Sports Football Football à l'étranger

Mondial 2018: des dessoûloirs pour les supporters ivres à Saint-Petersbourg

Le gouverneur de Saint-Petersbourg, qui accueillera plusieurs matches du Mondial 2018 de football, a annoncé lundi son intention de créer des « dessoûloirs », du nom de ces établissements datant de l’époque soviétique où l’on amenait les ivrognes ramassés dans les rues.

Temps de lecture: 2 min

Gueorgui Poltavtchenko a été chargé « d’élaborer un mécanisme juridique pour créer des dessoûloirs qui pourraient fonctionner non pas avec les hôpitaux mais en tant qu’établissements indépendants », a-t-on appris auprès l’administration locale.

« Il faut créer des établissements indépendants où l’on peut amener ces personnes (…) On trouvera les ressources pour cela », a précisé M. Poltavtchenko, selon des propos rapportés par les médias russes.

Il répondait à une remarque d’un procureur adjoint de Saint-Pétersbourg lors d’une réunion consacrée au trafic d’alcool, qui estimait que l’alcoolisme devenait « un problème encore plus actuel à la veille du Mondial ».

Les « dessoûloirs » étaient nombreux dans les grandes villes à l’époque soviétique et avaient sinistre réputation, en raison des mauvais traitements infligés aux personnes ivres qui y étaient amenées. En théorie, ceux-ci pouvaient y obtenir une aide médicale et se dégriser pendant la nuit.

Ils ont progressivement fermé après la chute de l’URSS, avant de totalement disparaître en 2011. D’après la loi, les personnes retrouvées en état d’ébriété dans les rues doivent désormais être transportées à l’hôpital ou au poste de police.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par stals jean, mardi 14 novembre 2017, 14:32

    Je l'ai déjà écris probablement 50 fois, à propos de ces jeux du cirque footbalistique qui rappellent furieusement ceux la de la Rome dite antique, vrais lions en moins..."Panem et Circensens" qui disaient les Nérons et autres politiciens de la Haute, avec le même mépris absolu envers le peuple, cette plèbe, cette populace, cette racaille à tenir en laisse...Présentement ces """jeux de cirque" mondialisés, le sont jusqu'à la nausée, jusqu'à l'imposture absolue, jusqu'à plus soif...jusqu'à plus soif en vérité car en effet, si le pain ne manque plus, il est remplacé par les citernes ad nauseam de "pain liquide" d'avant de pendant et d'après le match ... Les "hommes" et d'ailleurs une certaine féminine engeance qui de plus en plus veulent devenir leurs égales savent pourquoi ...Les actionnaires de tous les Inbev aussi...C'est pas beau la vie?

Aussi en Football international

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb