Accueil Société Régions Bruxelles

MR, PS et CDH sceptiques quant à la généralisation d’une zone 30 en Région bruxelloise

Vincent De Wolf (MR) n’est pas convaincu que la zone 30 généralisée puisse apporter des solutions dans tous les quartiers.

Temps de lecture: 2 min

Le MR s’inquiète de l’application effective d’une zone 30 généralisée dans toute la Région bruxelloise, comme le prévoit le plan de la secrétaire d’Etat bruxelloise à la Sécurité routière Bianca Debaets (CD&V) et du ministre de la Mobilité Pascal Smet (sp.a), indique lundi le chef de groupe libéral Vincent De Wolf (opposition) dans un communiqué.

«  Dans l’attente de l’examen de ce plan, je m’inquiète quant à l’application effective de ce dernier tant sur les moyens de contrôle que les budgets consentis afin d’adapter les voiries régionales et locales aux usagers faibles », indique lundi Vincent De Wolf, au nom du groupe MR au parlement bruxellois. «  Je ne suis pas convaincu que la zone 30 généralisée puisse apporter des solutions dans tous les quartiers (…) Il faut maintenir la qualité de vie des quartiers mais également assurer une fluidité suffisante. Les panneaux de signalisation ne suffiront pas », conclut le député. Selon lui, «  il faut d’abord se concentrer sur les axes comportant les usagers faibles : cliniques, hôpitaux, homes et les écoles. »

« Attention aux mesures générales »

«  Mettre tout en zone 30 n’est pas la solution  ! », a pour sa part réagi le député PS Ridouane Chahid (majorité) sur Twitter. «  Une politique de sécurité routière identique doit être menée par les six zones de police. Avec notamment comme priorité : lutter contre les vitesses excessives », a-t-il ajouté.

Également dans la majorité régionale, le chef de groupe CDH au parlement bruxellois Benoît Cerexhe s’est lui aussi montré prudent : «  Attention aux mesures générales qui supprimeraient toute distinction entre rues de quartier, voiries inter-quartiers et axes structurants. Le mieux est parfois l’ennemi du bien », a-t-il lancé sur Twitter.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

  • Posté par Miguel Roch, mardi 14 novembre 2017, 10:18

    Une piste à étudier serait permettre à des sociétés privées de gardiennage de s'occuper des infractions simples au Code de la Route (vitesse, stationnements, règles relatives aux croisements et aux feux de signalisation... càd des infractions pour lesquelles des images vidéo suffisent à la qualification). La police s'occupe trop peu du roulage, la plupart des inspecteurs de patrouille considérant que c'est l'apanage des agents et ils sont occupés sur d'autres missions. Et les services de roulage, composés essentiellement d'agents, sont monopolisés sur les accidents, les véhicules devant garage et les points habituels à surveiller, ce qui donne lieu à une certaine impunité toute relative.

  • Posté par FREDERIC PAEME, lundi 13 novembre 2017, 22:00

    Que l'on fasse déjà respecter les limitations de vitesse sur certains axes comme les Boulevards Lambermont et Léopold III à Bruxelles : de vraies pistes de circuits automobiles avec des écoles aux abords immédiats ... Sur le léopold III à hauteur de l'école 16, la vitesse est telle que l'arrêt du tram 62 a déjà été détruit plusieurs fois heureusement sans victime car de nuit ... et même la journée à la sortie des écoles aucun respect des feux rouges ... A quand le permis à points et que l'on ne vienne pas dire que c'est pas possible ...Quand on veut, on peut ...

  • Posté par Roosemont Charles, lundi 13 novembre 2017, 20:10

    Surtout pas. ET vous savez pourquoi? Parce que cela ne sert à rien si vous n'êtes pas capable de contrôler . Et Bruxelles ou n'importe quelle ville ne peut contrôler efficacement . J'habite une avenue à 30 kms à l'heure. Ils roulent tous bien plus vite.Surtout depuis les travaux du TRAM 9. A commencer par les bus . Alors , pourquoi embêter les gens qui appliqueront la règle et qui se feront "insulter" par les "cowboys". La police ne sera quand même pas là.Restez à 50, c'est déjà pas suivi, alors.

  • Posté par Jean-Loup Henin, lundi 13 novembre 2017, 20:38

    Les règle de circulation sont déjà fort peu respectées. Que les stationnement en double file et gênant soient vraiment sanctionnés, que l'on ne s'engage pas dans un carrefour encombré, que les sens interdits soient respectés... cela facilitera déjà pas mal la mobilité, la fluidité du trafic et ... la convivialité.

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Lesoir Immo Voir les articles de Lesoir Immo