Accueil

Les points noirs en Wallonie et à Bruxelles

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 1 min

Ces derniers mois, en Wallonie, de nombreux chantiers ont plombé le trafic. Selon le centre Perex, c’est notamment le cas à Saint-Ghislain, dans la région de Mons, mais aussi entre Namur et Liège, avec la mise à trois voies de l’E42. Aux abords de l’entrée de Liège, le réseau arrive régulièrement à saturation sur la A602, tout comme la N5 pour arriver à Charleroi.

Avant d’entrer à Bruxelles, la zone de Waterloo est généralement synonyme de patience. Une fois arrivés sur le territoire de la Région bruxelloise, les principaux points de congestion du ring se trouvent à Wemmel, au niveau de Tervuren et de Zaventem ainsi que de Grand-Bigard, note l’entreprise Tomtom. Dans la ville, c’est souvent aux abords du Cinquantenaire que ça coince.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs