Accueil Économie Mobilité

Cela s’est passé un 14 novembre 1994: «Le rêve Eurostar devenu une réalité quotidienne»

Mais si le train du matin a gagné le concours air-mer-rail, celui du soir avait 50 minutes de retard…

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

(article paru le 15 novembre 1994)

Bruxelles, lundi, 8 h 15, à la gare du Midi. Les liaisons commerciales en TGV entre Bruxelles et Londres débutent : à 8 h 28, le TGV s’ébranle sous les applaudissements.

L’Eurostar est capable d’atteindre 300 km/h en vitesse commerciale. Entre Bruxelles et Londres, cette vitesse n’est atteinte qu’entre Lille et le tunnel sous la Manche. Ailleurs, cette formule 1 du rail donne l’impression de se traîner. Le site propre, en Belgique, ne sera utilisé qu’à la fin de 1997. Au mieux… Un permis de bâtir n’a toujours pas été accordé par la Région wallonne pour le tronçon entre la frontière française et Bruxelles. Ce permis ne sera pas délivré tant que les Wallons n’auront pas obtenu toutes les garanties sur la poursuite du TGV vers Liège et la frontière allemande, chantiers remis en cause par certains milieux flamands…

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Mobilité

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs