Accueil Économie Entreprises

Cela s’est passé un 15 Novembre 2013 : «Le gouvernement donne son C4 à Didier Bellens»

La perte de confiance et le manquement grave ont coûté sa place au patron de Belgacom. Lui trouver un successeur risque d’être une opération délicate.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

(article paru le 16 novembre 2013)

On ne connaît pas encore le nom de celui ou celle qui sera le futur administrateur délégué de Belgacom. Une seule chose est assurée, ce ne sera plus Didier Bellens. Le patron qui aimait trop la «provoc» a été révoqué vendredi par le gouvernement, au terme d’une réunion de près de trois heures.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Entreprises

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs