Accueil Monde Afrique

RD Congo: l’oppostion d’accord pour des élections en 2018 mais sans Kabila

Les mouvements citoyens appellent à une première journée de protestation ce mercredi 15 novembre avec un mot d’ordre unique : Kabila doit partir. La Commission électorale indépendante a fixé les scrutins au 23 décembre 2018. Les opposants veulent le départ du président Kabila dès fin 2017 et des élections mi-2018.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 5 min

En publiant le calendrier électoral, qui prévoit que les élections auront lieu à plusieurs niveaux (législatif, provincial et présidentiel) le 23 décembre 2018, la Commission électorale nationale indépendante - Ceni - a tenté de calmer les tensions internes et essayé de gagner du temps en accordant un nouveau délai alors que le mandat du président Kabila est caduc depuis décembre 2016. Mais surtout, elle a voulu faire baisser la pression internationale et désamorcer les sanctions déjà exercées par l’Union européenne et les Etats Unis.

1Face au nouveau calendrier proposé, quelle est la réponse de l’Europe et des Etats Unis ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Afrique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs