Accueil Société Régions Liège

Un couple espère être exproprié

Tilff : la situation n’est pas courante : Anne-Marie Deflandre et Albert Spruyt demandent en effet à être expropriés de la maison qu’ils occupent depuis 1978. En cause, le futur chantier du pont de Tilff.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Traditionnellement, ce sont les personnes forcées par les pouvoirs publics de quitter leur maison qui font entendre leur voix. Mais ici, à Tilff, c’est l’inverse. Anne-Marie Deflandre et Albert Spruyt, un couple de sexagénaires, viennent en effet d’écrire au ministre wallon des Travaux Publics, Maxime Prévot (cdH)… pour être expropriés. Leur maison se situe en effet à l’entrée de la rue d’Angleur, face à la route qui monte vers le Sart-Tilman.

Une demeure coquette sur un étage, aménagée avec soin depuis 1978, date de leur installation, composée de quatre chambres et comprenant caves et garages, auxquels ils accèdent par une servitude communale.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Liège

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs