Accueil Société Régions Bruxelles

La présence policière renforcée à Bruxelles après les émeutes

Cette décision fait suite aux émeutes de samedi après la qualification du Maroc pour le mondial, et les incidents qui ont suivi un rassemblement organisé mercredi par une star des réseaux sociaux place de la Monnaie.

Temps de lecture: 2 min

La présence policière sera renforcée dans le centre de la capitale dans les prochains jours, suite aux incidents survenus à Bruxelles. Samedi, des émeutes ont éclaté près de la Bourse et sur le boulevard Lemonnier après la qualification du Maroc pour le Mondial. Ce mercredi, de nouveaux affrontements ont éclaté entre des jeunes et des policiers lors d’un rassemblement non-autorisé par la Ville et organisé par la star des réseaux sociaux, Vargasss 92, place de la Monnaie.

« Une action ferme à l’encontre des fauteurs de troubles sera prise », précise la police de Bruxelles-Ixelles sur Twitter.

Trois personnes toujours en détention

Trois personnes se trouvent encore en détention judiciaire jeudi, au lendemain des incidents place de la Monnaie à Bruxelles. Vingt-cinq autres personnes qui avaient été arrêtés administrativement ont, quant à elles, été libérées, a-t-on appris auprès de la zone de police Bruxelles-Capitale-Ixelles.

Ce sont principalement des jeunes qui se trouvaient sur les lieux, à l’appel de Vargasss92, lorsque la situation a dégénéré. Parmi les personnes arrêtées administrativement figurent d’ailleurs au moins 21 mineurs.

Au total, 31 personnes ont été arrêtées mercredi après-midi. Trois d’entre elles ont cependant été directement libérées après avoir été identifiées.

Les dégâts

« Nous avons constaté des bris de vitres dans les rues de la Colline et du Marché aux Herbes principalement. Quelques commerces ont également été envahis et vandalisés. Sept vitres de la bibliothèque De Munt ont été cassées. La patinoire des Plaisirs d’Hiver, en cours de montage place de la Monnaie, a été endommagée et les vitres d’un véhicule stationné aux abords de cette même place ont été brisées », détaille Ilse Van de Keere, porte-parole de la zone de police Bruxelles-Capitale-Ixelles.

Le parquet de Bruxelles s’exprimera davantage sur les arrestations judiciaires lors de son point presse de 11h00. Celles-ci ont pu avoir lieu grâce aux images que la police avait déjà reçues et où les émeutiers avaient pu être identifiés et reliés à leurs actes, a-t-on cependant déjà appris.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Sur le même sujet

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Lesoir Immo Voir les articles de Lesoir Immo