L’Italien Damiano Cunego veut ranger son vélo après le Giro 2018

L’Italien Damiano Cunego veut ranger son vélo après le Giro 2018
Photo news

Damiano Cunego est au crépuscule de sa carrière cycliste. L’Italien de 36 ans, surnommé ’Il piccolo principe’, espère prendre congé du peloton au terme du prochain Tour d’Italie, épreuve qui l’avait révélé lors de sa victoire finale en 2004.

« Le Giro est la course qui a permis de me faire connaître du grand public. C’est aussi là que j’ai vécu mes plus grands moments de joie. Je veux disputer le Tour d’Italie 2018, le terminer et y dire aurevoir au monde du cyclisme », a raconté Cunego dans le quotidien italien La Gazzetta dello Sport.

Cunego porte les couleurs de Nippo-Vini Fantini. Si l’équipe veut participer au Giro, elle devra bénéficier d’une invitation de l’organisation. En 2017, Nippo-Vini Fantini n’avait pas été conviée.

Outre le Giro 2004, où il avait enlevé 4 étapes, Cunego a remporté trois fois le Tour de Lombardie (2004, 2007 et 2008) ainsi que l’Amstel Gold Race (2008) et deux étapes du Tour d’Espagne. Il compte 35 succès depuis ses débuts professionnels en 2002.

« Le niveau est de plus en plus élevé et je ne suis plus aussi compétitif », a-t-il expliqué. « Le moment est venu pour moi de prendre du recul et j’aimerais le faire sur les routes du Giro, là où tout a commencé. »

A noter que les organisateurs dévoileront, le 29 novembre prochain à Milan, le parcours complet du 101e Giro qui partira de Jérusalem le 4 mai 2018. Début janvier, les quatre invitations seront ensuite annoncées.

À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. d-20160331-G6VKJE 2016-03-31 07:30:31

    Commémorations: victimes, secouristes, policiers, politiques nous racontent leur journée du 22 mars

  2. Les attentats du 22 mars 2016 à Bruxelles ont durablement marqué le pays, jusque dans ses procédures judiciaires.

    Comment les attentats du 22 mars ont changé la justice

  3. POLITICS NEUFCHATEAU LOCAL ELECTIONS FRAUD

    Dimitri Fourny inculpé: une catastrophe pour le CDH

  • 22 mars 2016: temps des victimes, temps judiciaire

    Le temps est un redoutable ennemi. Il affaiblit insidieusement mais inéluctablement la compassion due aux victimes des attentats du 22 mars 2016 mais permet aussi à la société belge de tourner lentement l’une des pages les plus sombres de son histoire. Les commémorations qui auront lieu aujourd’hui ont cette utilité magique : raviver la solidarité à l’égard des victimes et inviter notre société à ne pas tourner la page trop vite en oubliant ce que fut ce matin tragique du 22 mars.

    Trois ans pour...

    Lire la suite