Accueil Médias

Le Ravel qui a perdu les pédales

Instabilité politique, blocages de routes, tragique accident. « Le Ravel du bout du monde » n’a pas été épargné par la guigne.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

L’aventure de la quarantaine de « Ravellistes », emmenés au Mexique, dans l’Etat du Chiapas, par Francis Hubin et Adrien Joveneau, avait déjà mal débuté. Arrivés après deux jours de voyage en avion, puis en bus, à San Cristóbal de las Casas, une des plus belles villes coloniales du pays, classée au patrimoine de l’humanité, les participants apprennent qu’ils sont orphelins de leurs montures. Le camion qui transportait leurs vélos est bloqué par quelques centaines de manifestants. En cause, la colère des habitants face aux résultats des élections qui s’étaient déroulées en juillet dans un climat houleux, émaillées d’irrégularités et de pots-de-vin. Le jour où le camion est coincé, s’installent, dans une tension extrême, les conseils de communauté, équivalents au Chiapas de nos conseils communaux. Et les manifestants déversent leur exaspération en paralysant le trafic.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Médias

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs