Accueil Société Régions Bruxelles

Débordements à Bruxelles: comment la police gère les rassemblements improvisés

Selon Michel Goovaerts, le chef de corps de la zone de police de Bruxelles-Capitale – Ixelles, il faut « un mince équilibre entre montrer ses muscles et rester discret ».

Article réservé aux abonnés
Journaliste au pôle Multimédias Temps de lecture: 3 min

Michel Goovaerts est le chef de corps de la zone de police Bruxelles-Capitale – Ixelles. Il explique comment ses services gèrent les rassemblements improvisés et les manifestations.

En cas de rassemblement, il faut se montrer ou rester discret ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs