Accueil Sciences et santé

Pour les 2ºC, le monde doit mieux faire, dit l’ONU

Malgré les engagements de réductions d’émission de gaz à effet de serre pris avant la COP de Paris, les Etats en font encore trop peu, dit le Programme des Nations unies pour l’Environnement.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

Deux degrés centigrades à la fin du siècle. C’est la limite d’augmentation de la température par rapport à l’ère préindustrielle, que le monde s’est promis de ne pas dépasser. Or, nous avons déjà « mangé » environ 1ºC de cet objectif. Chaque année, le Programme des Nations unies pour l’environnement (Pnue) évalue le chemin parcouru et vérifie si nous sommes en bonne voie d’atteindre l’objectif. Et chaque année il doit avertir : nous n’y sommes pas. Comme les autres moutures, l’édition 2015 du bulletin compare les niveaux d’émissions projetés pour 2030 avec la trajectoire recommandée par la science pour atteindre les 2º. Mais elle intègre cette fois les engagements que 148 pays du monde ont pris (au 1er octobre 2015) de réduire leurs émissions de gaz à effet de serre. Ce n’est pas rien : ces pays représentaient 88 % des émissions mondiales en 2012.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Sciences et santé

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs