Un an après la catastrophe, Chapecoense assure son maintien en D1 brésilienne

©Chapecoense
©Chapecoense

Chapecoense, près d’un an après l’accident d’avion ayant décimé son équipe de football, a assuré son maintien en 1re division du Championnat du Brésil en battant à domicile Vitoria 2-1, jeudi lors de la 35e journée.

Après avoir rapidement été menés au score, les joueurs de Chapecoense sont parvenus à renverser la vapeur grâce à des buts de Arthur Caike (24e) et Tulio de Melo, qui a inscrit le but de la délivrance à un quart d’heure du terme.

À trois journées de la fin, le « Timao » possède dix longueurs d’avance sur son poursuivant Gremio, qui ne peut plus le rejoindre.

Le 28 novembre dernier, alors qu’elle se rendait à Medellin en Colombie pour y disputer la finale aller de la Copa Sudamericana, l’équipe avait été décimée dans un accident d’avion. Au cours de cette tragédie, 71 personnes, sur les 77 à bord, avaient trouvé la mort. Seuls trois membres de la formation brésilienne ont survécu : le gardien Jackson Follmann, amputé d’une jambe et désormais ambassadeur du club, le défenseur Neto, qui espère reprendre la compétition en 2018, et le capitaine Alan Ruschel. 22 nouveaux joueurs avaient alors été recrutés afin de rebâtir l’équipe.

Après la rencontre, les joueurs ont célébré comme il se doit ce maintien historique parmi l’élite brésilienne.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous