Neufchâteau: Q-food Ardenne produit 27.000 steaks hachés à l’heure

Depuis un mois, l’unité  de désossage et de production des steaks tourne à plein  régime. 4-5 personnes vont être engagées.
Depuis un mois, l’unité de désossage et de production des steaks tourne à plein régime. 4-5 personnes vont être engagées. - D..R.

Voici un an, Luc Verhulst, président exécutif de Q-food, annonçait la construction d’un hall logistique sur le zoning Ardenne Logistics de Molinfaing. En fait, l’entreprise a décidé d’aller beaucoup plus loin dans la transformation du Blanc Bleu Belge. Et pour 15 emplois espérés alors, ils seront 26 ou 27 fin d’année, pour 160 pour tout le groupe.

Retour sur cette société Q-group, 100 % familiale, détenue par cinq associés issus de la famille De Bruycker qui l’a créée en 1973. Spécialisée dans l’élevage, elle a peu à peu étoffé son panel d’activités en transformant la viande. Si la section Q-beef gère toujours une grosse ferme de 4-500 bêtes à Termonde, l’antenne principale du groupe, Q-food, a été construite en 2005 à Lokeren sur 2 ha. C’est là qu’est assurée la transformation de la viande en produits finis, avec un chiffre d’affaires de 44 millions d’euros sur un total de 75 millions pour tout le groupe. Q-food a en effet d’autres sociétés : Q-logistics, Q-energy qui vise à produire 20 % de ses besoins énergétiques via des panneaux photovoltaïques, Q-immo. S’y ajoutent des sociétés rachetées comme Chimay Tradition (charcuteries) et Chimay Sélection (crêpes salées congelées), l’abattoir de Chimay mais aussi Vegabites et Bio-meals, qui fabriquent des plats bio et (ou) végétariens.

« En 2013, nous avons décidé de venir nous installer à Neufchâteau pour effectuer la logistique pour les provinces de Liège, Namur, Hainaut et Luxembourg, explique Luc Verhulst. Notre marché clé est constitué par les collectivités qui peuvent commander chez nous jusqu’à 14h30 et qui sont livrées le lendemain pour 6h du matin. Molinfaing était le site idéal pour assurer cette distribution. »

Installé dans un hall-relais loué à Idelux, le groupe a ensuite décidé de construire une plateforme logistique de 2,5 millions d’euros, puis a finalement revu ses plans pour ajouter une unité de production, le tout pour 8 millions d’euros. Pour la partie logistique, Q-food Ardenne est alimentée par Lokeren et Chimay, six jours par semaine. Mais il y a désormais trois autres activités : la découpe de carcasses de bovins (surtout du Blanc Bleu) qui fonctionne depuis un mois, les pièces techniques non tranchées sur mesure étant vendues en gros à l’industrie. Soixante bêtes peuvent y être débitées par jour.

Molinfaing accueille aussi une unité de fabrication de steaks hachés congelés 100 % pur bœuf, qui était fonctionnelle jusqu’ici à Lokeren. Cette unité hypermoderne peut produire 27.000 steaks à l’heure. 80 % partent à l’exportation, surtout en France.

Enfin, Q-food Ardenne met au point deux chambres d’affinage, avec le cuisinier David Martin, pour valoriser au mieux le Blanc Bleu. Un produit plus haut de gamme, mais qui est demandé.

Si pour l’heure les carcasses viennent de partout, Luc Verhust souhaite travailler au maximum avec des éleveurs de la région, progressivement.

Q-food Ardenne va donc devenir la base clé du groupe dans les années à venir, avec un chiffre d’affaires de 10 millions qui devrait doubler d’ici 2020.

Si le bourgmestre Dimitri Fourny est heureux de ces emplois créés et de cette valeur ajoutée, il estime toutefois qu’Idelux devrait plus développer la prospection directe en Flandre. En effet, il y a du potentiel tant les zonings y sont chers et saturés.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous