Le couturier Azzedine Alaïa est décédé

© AFP
© AFP

Le couturier franco-tunisien Azzedine Alaïa est décédé à l’âge de 77 ans, a-t-on appris samedi auprès de la Fédération de la haute couture et de la Mode, confirmant une information de l’hebdomadaire Le Point.

Connu pour ses robes intemporelles sublimant le corps féminin, Azzedine Alaïa avait percé dans les années 1980. Figure atypique de la mode à Paris, il présentait ses défilés selon son propre calendrier, à l’écart de la frénésie des Fashion weeks, et sans mise en scène spectaculaire.

Le monde de la culture lui rend hommage

«  C’est un couturier de grand talent qui s’en va. Je le connaissais pour son travail. C’est une très triste nouvelle », a déclaré à l’AFP le couturier Pierre Cardin.

Pour l’ancien ministre de la Culture et président de l’Institut du Monde Arabe (IMA) Jack Lang, «  Azzedine savait mieux que quiconque sublimer les femmes ». «  Il les aimait et elles, en retour, lui vouaient une vénération infinie », a-t-il déclaré sur son compte Facebook, ajoutant : «  Il était un magicien des ciseaux et de la couture ».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous