Zlatan Ibrahimovic a rejoué avec Manchester United: ««Est-ce que j’étais inquiet pour mon retour? Non»

©AFP
©AFP

Le géant suédois (36 ans), qui s’était rompu les ligaments croisés du genou droit en avril contre Anderlecht en Europa League, est entré à la 77e minute, en remplacement du Français Anthony Martial.

Au moment de l’entrée en jeu de l’ancien Parisien, Manchester United menait déjà 4-1 contre le promu.

«C’est spécial (...) Je ne suis pas du tout inquiet. Je m’entraîne dur, je fais beaucoup de sacrifices. Je joue avec ma tête, mon genou n’a qu’à suivre», a réagi «Ibra» au micro de BT Sports à l’issue du match. «Est-ce que j’étais inquiet pour mon retour? Non. Les lions ne récupèrent pas comme les humains», a-t-il ensuite lancé tout sourire.

«Il faut bien sûr une personnalité incroyable pour revenir d’une si grave blessure», avait estimé son entraîneur José Mourinho vendredi.

«Nous disions qu’il reviendrait en 2017. Une chose est de le faire le 31 décembre 2017, mais c’est encore autre chose de le faire mi-novembre. En tant que joueur blessé, il a été le même super professionnel qu’il est quand il est en forme», avait ajouté le Portugais, qui a fait part samedi de sa «grande émotion» de voir le Suédois fouler à nouveau la pelouse d’Old Trafford.

Samedi, les «Red Devils» ont aussi enregistré le retour du milieu de terrain Paul Pogba, qui n’avait plus joué depuis la mi-septembre en raison d’une blessure aux ischio-jambiers. Le Français a signé son retour de la meilleure des façons en offrant un but à Anthony Martial (37e) et en marquant lui-même sur une remise de la tête de Marcus Rashford (54e). Il a ensuite été remplacé par Marouane Fellaini à la 70e minute.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • Photo News

    Par Philippe Gerday

    Ligue des Champions

    Real Madrid: l’heure du vrai départ pour Eden Hazard

  • AFP

    Par Philippe Gerday

    Ligue des Champions

    Ligue des champions: Munich 1993 est loin pour Marseille

  • PHOTONEWS_10875570-176

    Par Cédric Martin

    Charleroi

    Sporting de Charleroi: Cristophe Diandy, la force tranquille

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous