Accueil Culture Livres

René Girard, la fin du désir mimétique

René Girard est décédé mercredi à 91 ans. Portrait

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Le théoricien du « désir mimétique » s’est éteint ce mercredi 4 novembre à l’âge de 91 ans à Stanford en Californie. Membre de l’Académie française, cette forte personnalité était surnommée le « nouveau Darwin des sciences humaines ». Sociologie, ethnologie, anthropologie, psychologie, philosophie et même théologie… Il n’y a pas un domaine des sciences humaines que René Girard n’a pas exploré. Une longue aventure qui le conduira à creuser les tréfonds du désir humain dans la littérature et à tisser le lien entre violence et sacré.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Livres

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs