Les crédits hypothécaires en ligne ont le vent en poupe !

Les crédits hypothécaires en ligne ont le vent en poupe !

Le Belge surfe en ligne... et achète

L’année dernière, 97 % des Belges ont acheté au moins un produit en ligne. Parmi les ceux qui rencontrent le plus de succès figurent : les voyages, les hôtels et les billets d’avion, suivis par les tickets pour des concerts ou des festivals, puis par les chaussures et les vêtements. Un certain nombre d’autres catégories de produits enregistrent une augmentation de leur vente en ligne : le matériel de loisirs, l’alimentation, les meubles et les assurances. De même, 3 % des Belges ont déjà souscrit un crédit hypothécaire en ligne, et 38 % envisagent de le faire. La voie de la transformation numérique est dès lors définitivement tracée dans le secteur bancaire.

Quelles sont les principales raisons de cette évolution ? La facilité, le gain de temps et les conditions intéressantes. Cependant, contracter un crédit hypothécaire est loin d’être aussi anodin que l’achat d’une paire de baskets. C’est pourquoi neuf Belges sur dix souhaitent toutefois encore bénéficier de conseils personnalisés.

Jeune, indépendant et branché en informatique

La personne prête à contracter un crédit hypothécaire en ligne est jeune, indépendante et effectue déjà pas mal d’achats sur le Web. Elle a moins besoin de contacts personnels et ne veut pas perdre de temps à se rendre dans différentes banques. Il lui suffit d’un outil de simulation en ligne pour découvrir la marche à suivre.

Des infos ? En ligne, bien sûr !

Les personnes tentées par un crédit hypothécaire en ligne souhaitent aussi avant tout pouvoir réaliser une simulation et ainsi obtenir une vue d’ensemble des options disponibles. Elles voudront aussi savoir combien elles peuvent emprunter. Les emprunts en ligne sont relativement récents. C’est la raison pour laquelle ceux qui sont séduits désirent des informations précises sur la manière de procéder.

L’argent fait tourner le monde

Le Belge est un épargnant, c’est bien connu. Et neuf Belges sur dix puisent dans leurs économies pour financer l’achat d’une maison, d’un appartement ou d’un terrain à bâtir. Cinquante-cinq pour cent déboursent même jusqu’à 50 000 euros. Deux Belges sur dix demandent et obtiennent de l’aide de leurs parents. L’argent est volontiers mis sur la table : le Belge considère l’immobilier comme un bon investissement et une manière de construire et structurer sa vie.

Sa propre maison, son petit coin de paradis…

Nous considérons que posséder sa propre maison ou son appartement constitue un bon investissement, mais nous n’avons pas envie d’y travailler pour l’aménager pendant de nombreuses années. Transformer la cuisine ou la salle de bains constitue bien une option pour 49 % des Belges et 44 % semblent consentir à donner un petit coup de peinture. Malgré l’espace limité en Belgique, le Belge préfère habiter dans une maison quatre façades, et plutôt dans un village ou à la périphérie d'une ville. Six Belges sur dix se disent satisfaits de leur achat et ont un ressenti positif. Ne serions-nous pas tous nés avec une brique dans le ventre ?

 

Un crédit hypothécaire ? Souscrivez-le en ligne ! Découvrez Hello home!.

 

Forme de crédit : crédit hypothécaire, conformément au CDE Livre VII, Titre 4, Chap. 2. Sous réserve de l’acceptation de votre demande par BNP Paribas Fortis SA, prêteur, Montagne du Parc 3, B-1000 Bruxelles – RPM Bruxelles – TVA BE0403.199.702.