Accueil Culture Musiques

Mariss Jansons, l’amour de la perfection

À 74 ans, Mariss Jansons figure parmi les meilleurs Chefs du monde. Une reconnaissance acquise à force de travail et d’un amour profond pour son métier. Le chef letton et le Symphonieorchester des Bayerischen Rundfunks seront à Bozar jeudi.

Le 23 novembre à Bozar (Bruxelles).

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 3 min

Lorsqu’il rentre sur scène, Mariss Jansons possède une élégance et une prestance typique. Sa réputation s’est construite au fil des années et des concerts mais ne semble avoir à ses yeux qu’une importance relative. « C’est toujours agréable d’entendre quelque chose de positif, plaisante le maestro. Tous les êtres humains aiment ça. Mais la passion est telle que ce n’est pas parce que vous êtes reconnus parmi les meilleurs que vous devez moins travailler ou moins vous préparer. Toute votre vie, vous devez travailler et conserver la qualité. C’est ma mentalité, mon style, mes principes. Je suis comme ça depuis que je suis tout petit donc je ne pense pas que je changerai un jour. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs