Accueil Société

C’est le rush sur le permis de conduire théorique

En Wallonie, la faute grave va faire son retour dès janvier lors du passage du permis et fera perdre cinq points. Les centres d’examens sont pris d’assaut depuis plusieurs semaines.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

Du haut de ses 17 ans, Sarah vient de passer son permis de conduire théorique. Depuis quelque temps, elle a commencé à prendre des leçons de conduite privées avec son père, Pierre. « Elle en a plus qu’assez de prendre le bus pour se rendre à l’école et elle veut être indépendante pour ses sorties, commente le père de famille. Ce qui nous arrange, nous ses parents. »

Une autre motivation de Sarah et de nombre d’autres jeunes, c’est la prochaine réforme du permis de conduire théorique. Dès janvier prochain, le principe de la faute grave fait son retour en Wallonie (ce sera pour plus tard à Bruxelles). Il fait peur et pourrait provoquer des dégâts. « Je n’ai que 17 ans, mais j’ai déjà commencé à étudier le code pour pouvoir passer le permis théorique avant la fin de l’année. Si je peux éviter cette réforme, je ferai tout pour », commente Maxime.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par stals jean, mercredi 22 novembre 2017, 13:25

    Ce coup de 2 fautes graves qui automatiquement recalent les candidats au permis théorique, est une preuve de plus s'il en est que "les cons çà osent tout c'est même à çà qu'on les reconnait"...on imagine aussi les rentrées de fric avec des taux de réussite qui ne dépassent pas 40%...Bien entendu qu'il est question de bien connaitre le code de la route avant de prendre le volant d'un véhicule, sans mettre la vie des citoyens et la sienne en danger. Mais la réussite de l'examen théorique et la garantie d'être un conducteur compétant et responsable, une fois laché dans la "jongle" de métal et de béton, sont deux choses absolument différentes, deux choses qui n'ont rien à voir entre elles. Voilà 60 ans que je suis conducteur de véhicules à moteurs. Je prétends, j'affirme que d'obtenir même le maximum de points à l'examen théorique ne rend absolument pas meilleur conducteur, ou conducteur moins dangereux que ceux qui ont réussit cet examen avec le minimum requis. Un petit ou un vieux con qui aurait même obtenu le maximum à l'examen théorique, peut bien passer devant une école à 100 km/h, rouler bourré après une java entre "pots", conduire en envoyant un sms, ou rouler sans assurance avec des pneus comme des bananes ...Une fois de plus, le "peuple" est baissé, cocufié jusqu'à la moelle par les "collabos" qu'ils élisent et qui se prennent une fois au Pouvoir pour les "rois du Monde". à qui tout est permis quand il s'agit de faire jouir les créanciers des "DETTES PUBLIQUES"...

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs