Accueil Belgique Politique

De Wever met en cause les missions de sauvetage de migrants en Méditerranée

Selon le président de la N-VA, ces missions encouragent les migrants à risquer leur vie.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Le président de la N-VA Bart De Wever a adressé une lettre ouverte aux partis de centre-droit en Belgique et en Europe pour exiger une réaction forte face à l’afflux de demandeurs d’asile actuellement constaté sur le continent, rapportent les titres Sudpresse et Het Laatste Nieuws. Theo Francken se demande lui dans De Morgen si la Belgique ne doit pas réitérer ses appels vers les migrants potentiels à ne pas effectuer le voyage.

La missive du président de la formation nationaliste s’adresse à tous les partis conservateurs, libéraux et démocrate-chrétiens de l’Union européenne. Avec celle-ci, il cherche des soutiens pour décider de mesures drastiques destinées à mettre un terme à l’arrivée des migrants. «  Nous pourrions envisager (…) un système de quotas fermés de demandeurs d’asile  », explique-t-il en anglais, faisant prévaloir l’offre sur la demande.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs