Accueil Économie Entreprises

Les livreurs de Deliveroo, une main-d’œuvre utlra flexible mais bientôt assurée

Au premier janvier, les livreurs Deliveroo ne seront plus payés au salaire horaire mais à la livraison effectuée. À la même date, ces derniers bénéficieront d’une assurance en cas d’accident. Un message contradictoire ? On en parle avec Mathieu De Lophem, responsable pour le Benelux.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 3 min

Mathieu de Lophem, responsable Benelux pour la plate-forme Deliveroo, explique pourquoi Deliveroo paiera dès le 1er janvier ses livreurs à la course et plus à l’heure. La plate-forme née à Londres, qui « emploie » 2.500 livreurs chaque mois en Belgique, fournira également, à la même date, une couverture en cas d’accident à sa main-d’œuvre ultraflexible.

Pourquoi cette assurance ?

Parce que nous offrons une flexibilité maximale à nos livreurs mais cela doit aller avec plus de sécurité aussi. Il faut comprendre que l’économie collaborative est un phénomène encore neuf, que notre entreprise est encore jeune, les choses sont écrites petit à petit.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Entreprises

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs