Accueil Société Enseignement

Menace sur le paiement des salaires des enseignants: Flahaut assure qu’il n’y aura pas de problème

La CGSP dénonce la surcharge de travail des fonctionnaires chargés du paiement des salaires des enseignants.

Temps de lecture: 2 min

Une petite centaine de militants de la CGSP (syndicat socialiste) ont manifesté mercredi matin devant le siège du gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles pour dénoncer la surcharge de travail des fonctionnaires chargés du paiement des salaires des enseignants.

Selon la CGSP, celui-ci date encore des années 70 et ne permet pas d’assurer la transmission de données vers d’autres organismes, dont le service des pensions notamment.

La réforme des titres et fonctions en cause

Répartis dans une dizaine de bureaux établis un peu partout en Fédération Wallonie-Bruxelles, les quelque 250 agents FLT assurent le paiement des salaires d’environ 140.000 membres du personnel enseignant, administratif et ouvrier des écoles.

En raison de la réforme des titres et fonctions en 2016, le travail de ces agents a augmenté de 30 à 35 %. Le temps moyen nécessaire pour traiter un dossier est en effet passé de 12 minutes en 2007 à 37 minutes en 2017 en moyenne, selon le syndicat socialiste.

Chaque agent est amené à traiter entre 600 et 1.000 dossiers chaque mois. La CGSP souhaite que ce volume soit ramené à une norme «  raisonnable et réaliste », autour de 400 environ.

Un préavis d’action

Une délégation de syndicalistes a été reçue peu après 11h par les ministres de la Fonction publique de la Fédération, André Flahaut, et de l’Éducation, Marie-Martine Schyns.

S’il n’est pas entendu, le syndicat, qui a déposé un préavis d’action, promet de durcir le ton.

Selon la CGSP, de nouvelles actions pourraient entraîner des «  aléas quant au paiement des salaires de novembre et décembre des enseignants, ainsi que celui de la prime de fin d’année ».

Le ministre relativise et assure de son côté à la RTBF « qu’il n’y aura pas de problème de paiement des enseignants, ni pour le mois de novembre, ni pour le mois de décembre, ni pour les pécules de vacances ».

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

  • Posté par Debaix Marie-jeanne , mercredi 22 novembre 2017, 18:29

    Il va faire le boulot lui-même !

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Enseignement

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs