Accueil Économie Finances

Majorité et opposition vont travailler ensemble sur le Pacte d’investissements de Michel

Le groupe Ecolo souhaite notamment que 10 milliards tirés des pensions complémentaires servent l’investissement public. Le secteur n’est pas contre mais nuance.

Article réservé aux abonnés
Rédacteur en chef adjoint et chef du service Monde Temps de lecture: 5 min

L’investissement public, c’est une ritournelle qu’on fredonne à rythme métronomique, au gré des constats tout aussi réguliers de sous-investissements chroniques dans les dépenses d’infrastructures publiques en Belgique. Le gouvernement Michel a bien proposé son pacte d’investissements à 60 milliards il y a quelques mois, mais ça avance lentement. Surtout, la concertation avec les Régions, pourtant les principales pourvoyeuses de l’investissement public en Belgique, est pour le moins modeste. Entendez, notamment, que la Région flamande vit sa vie, et finance ses projets à d’intéressantes conditions financières, et que la Région wallonne de Willy Borsus a lancé l’idée d’un plan d’investissements dont on ne sait pour l’instant pas grand-chose (rien, en fait).

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Mazy - Dupas Serge, mercredi 22 novembre 2017, 18:43

    Bonne idée ... mais qui suppose d'excellents projets d'investissement ! Quand le citoyen en connaîtra-t-il la finalité et les modalités pratiques ? Pas de phrases creuses mais du concret ! Détailler les investissements . Pour réflexion !

Aussi en Finances

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs