Accueil Culture Scènes

Harcèlement moral: Alda Greoli suspend la signature du contrat-programme des Tanneurs

La ministre de la culture s’est exprimée sur les faits reprochés à David Strosberg, directeur de l’institution théâtre, à l’occasion d’une question parlementaire.

Chef adjoint au service Culture Temps de lecture: 2 min

Mercredi, lors de la séance plénière du parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles, la ministre de la culture Alda Greoli a été interrogée sur la situation au Théâtre des Tanneurs dont le directeur, David Strosberg, est mis en cause par de nombreuses personnes à propos de faits de harcèlement moral, de communications déplacées et de pressions diverses. La ministre avait reçu à ce sujet, mercredi matin, une lettre ouverte signée par 150 professionnels du secteur théâtral demandant son intervention.

À lire aussi Harcèlement, pressions, propos déplacés,...: la notoriété problématique du directeur des Tanneurs

À la question, posée par les députés Olivier Maroy et Hélène Ryckmans, la ministre a répondu :

« Face à ce genre de situation, je n’ai qu’une seule réponse. J’ai évidemment préparé le courrier qui demande à mon administration de diligenter une enquête. Elle portera, entre autres, sur le principe de bien-être au travail. (…) J’ai également préparé un courrier à la présidente du C.A. pour savoir ce qu’elle compte prendre comme mesure face à ces faits qu’elle ne peut plus ignorer, au cas où elle les ignorait auparavant… J’attends de savoir quelles seront les décisions du C.A. Et troisièmement, dans l’attente d’y voir plus clair, sachez que j’ai suspendu la signature du Contrat-Programme des Tanneurs. »

Il s’agit bien évidemment ici du contrat-programme portant sur les années 2018-2022.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Sur le même sujet

Aussi en Scènes

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une