Accueil Économie Finances

La Justice et le fisc auront un aperçu direct du trafic d’argent

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Le fisc et la Justice auront accès à une vaste banque de données répertoriant l’ensemble du trafic d’argent en Belgique, selon un amendement des ministres des Finances Johan Van Overtveldt (N-VA) et de la Justice Koen Geens (CD&V), consulté par L’Echo et De Tijd jeudi.

Le projet de loi est une extension du point de contact central créé en 2011 par la Banque nationale de Belgique. La banque de données contiendra du reste davantage d’informations, par exemple sur les détenteurs de coffres et sur tous les transferts d’argent liquide vers et à partir de l’étranger au travers d’agences telles que Western Union.

Les assureurs devront eux aussi transmettre des informations au sujet de tous les contrats d’assurance des branches 21, 23, 25 et 26.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Finances

Voir plus d'articles

Le meilleur de l’actu

Inscrivez-vous aux newsletters

Je m'inscris

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs