Catalogne: le parti de Puigdemont envisage de renoncer à une indépendance «unilatérale»

Catalogne: le parti de Puigdemont envisage de renoncer à une indépendance «unilatérale»

Le parti séparatiste du président catalan destitué par Madrid Carles Puigdemont envisage désormais de privilégier la négociation avec l’Etat espagnol, renonçant à une rupture unilatérale, a déclaré jeudi sa coordinatrice générale.

La «bilatéralité est nécessaire», a déclaré Marta Pascal à la radio espagnole Cadena Ser, confirmant des informations de presse selon lesquelles les deux principaux partis indépendantistes, le PdeCat de M. Puigdemont et la Gauche républicaine de Catalogne (ERC), envisagent de renoncer dans leur programme à une rupture unilatérale.

« Il nous faut être plus nombreux »

Pour l’indépendance,«il nous manque des choses: que cela produise un effet et surtout de croître en termes de majorité, de compter sur plus de gens», a-t-elle ajouté: «Il nous faut être plus nombreux».

Le 27 octobre, le parlement catalan avait voté pour l’indépendance de la Catalogne, une déclaration unilatérale suivie de la mise sous tutelle de la région par le gouvernement central, provoquant une crise politique sans précédent en Espagne depuis que le pays est redevenu démocratique en 1978.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous