Damso choisi pour l’hymne des Diables: une «provocation» pour sept associations féministes

Damso choisi pour l’hymne des Diables: une «provocation» pour sept associations féministes

Damso a été choisi pour composer l’hymne officiel des Diables rouges pour le Mondial 2018. Un choix qui fait polémique en raison des textes explicites du rappeur belge.

Dans une lettre adressée, sept associations féministes (1) demandent au président de l’Union belge de football de « reconsidérer » son choix. « Que beaucoup d’entre nous écoutent à longueur de journée des chansons pop, rock, rap… sans écouter ni s’offusquer de paroles crues, voire plus, est une chose. Qu’une institution comme la vôtre – l’union royale belge ! – fasse un porte-drapeau d’un artiste à l’univers sexiste en est une autre », peut-on lire.

« En pleine affaire Weinstein et à quelques jours de la Journée mondiale pour l’élimination des violences faites aux femmes (25 novembre), cette erreur de casting est quasi une provocation », estiment les associations féministes.

Le choix de Damso revient à banaliser le sexisme, ajoutent les signataires. « Alors que les études montrent à quel point les stéréotypes de genre, les préjugés et le sexisme nourrissent les inégalités, les discriminations et les violences, l’Union belge de football contribue, par ce choix, à les perpétuer et les banaliser. »

Quelques jours après le Conseil des femmes francophones, les associations décernent à leur tour un « carton rouge » à l’Union belge.

(1) Les signataires : Pour les femmes cdH, son CA : la présidente Dorothée Klein, les vice-Présidentes Sandrine Cnapelinckx et Donatienne Portugaels, la secrétaire Sonia Janssen et Claire Stappaers. Pour le Conseil des femmes (CFFB), la présidente Viviane Teitelbaum. Pour Amazone, la présidente Valérie Tanghe et Ilse Haest. Pour Ecolo GT Egalité, Hélène Ryckmans. Pour la Maison Plurielle, la présidente Perrine Pigeon. Pour Garance, Irene Zeilinger. Pour AWSA, la présidente Noura Amer

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. La saison 2 de Big Little Lies, sortie récemment, est notamment disponible sur l’IPTV.

    L’IPTV, le succès alarmant de la télévision pirate

  2. Un programme conjoint de l’ONU et de l’Organisation mondiale des douanes vient d’atteindre les 300 tonnes de cocaïne saisies depuis son lancement, il y a 15 ans.

    Un expert belge de l’ONU témoigne: «Moins de 2% des containers sont contrôlés contre la drogue»

  3. Philippe Clement, qui a accepté de relever le défi brugeois, préface la saison à venir.

Chroniques
  • A-t-on «bruxellé» sur la Lune?

    Du Brussels Vloms sur la Lune ?

    Nul n’ignore que les prétendus premiers pas de l’homme sur la Lune le 21 juillet 1969 relèvent de la fake news – pardon, de l’infox. Et que le premier à fouler le sol lunaire n’est pas l’Américain Neil Armstrong, mais notre compatriote Tintin, reporter de son état, dont les aventures lunaires ont été contées par Hergé dans les albums Objectif Lune (1953) et On a marché sur la Lune (1954). La vérité ayant repris ses droits, posons-nous une question essentielle : aurait-on parlé bruxellois sur la Lune ?

    Les fidèles de cette chronique connaissent déjà la réponse : le billet de la semaine dernière a...

    Lire la suite

  • Pour le Roi, le peuple est souverain

    Il ne faut évidemment pas surestimer la portée d’un discours royal. L’exercice reste convenu, le style compassé et le message très encadré. Mais à l’occasion de la Fête nationale, tous les observateurs ont noté entre les lignes que le roi Philippe a adressé un message direct aux responsables politiques du pays qui doivent « faire la synthèse (des résultats électoraux) et s’accorder sur des solutions. » Le souverain insiste : « Les défis sont...

    Lire la suite