Accueil Belgique

Comment choisir des destinations sûres pour la Reine

La reine Mathilde visitera des projets de l’Unicef ciblant la survie des enfants dans des zones reculées. Sachant que les Affaires étrangères déconseillent certaines régions d’Ethiopie et jugent la « menace terroriste réelle ». Comment sont donc choisies les destinations royales ?

Article réservé aux abonnés
Cheffe adjointe du service Politique Temps de lecture: 5 min

Mathilde atterrira tôt ce lundi à Addis-Abeba pour quatre jours de mission avec l’Unicef, dont elle est présidente d’honneur pour la Belgique. On sera loin, ici, des ors et du protocole des visites d’Etat. Si la reine aura dans la capitale éthiopienne des contacts politiques avec le président Mulatu Teshome, l’épouse du Premier ministre et le président de la Région d’Oromia, c’est en en tant que représentante de l’Unicef, pas de la Belgique, et pour relayer des problématiques de l’organisation. Mais durant quatre jours, elle visitera surtout des hôpitaux et des projets de l’Unicef liés à la survie des enfants de communautés défavorisées, dans des zones reculées. Des projets centrés sur la santé, la nutrition, l’eau potable et l’hygiène – les objectifs de l’agenda post 2015 du développement durable.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs