Accueil Culture Musiques

Le 24 novembre 1997, Barbara «mourait heureuse»

Livres, disques, concerts, film, expo… Barbara, décédée le 24 novembre 1997 à l’âge de 67 ans, n’a pas été oubliée. Le biographe Jean-François Kervéan nous en parle.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 5 min

On est content pour elle. Jacques Brel (40 ans de sa mort l’an prochain), Serge Gainsbourg ou Edith Piaf n’ont plus le monopole des éloges posthumes quinquennaux en grade pompe. Quand on pense que le centenaire d’Henri Salvador le 18 juillet dernier est quasiment passé sous silence (seule un album hommage réalisé par Louis Chedid a paru en octobre), on se dit que le talent est plus fort que tout.

Barbara est bien la plus grande chanteuse, auteure et compositrice que le XXe siècle hexagonal ait connue.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Desprez Jean Luc, vendredi 24 novembre 2017, 18:56

    Dis quand reviendras-tu? Au moins le sais-tu? Que tout ce temps qui passe ne se rattrape guère, que tout le temps perdu ne se rattrape plus. Merci Barbara

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs