Accueil Opinions Chroniques

«Les ennemis de l’intérieur»: deux femmes contre la bêtise

Le conflit israélo-palestinien n’en finit pas de durer. D’aucuns le présentent comme un « conflit de basse intensité », de ceux qui s’éternisent, fermentent, pourrissent et gangrènent la paix – celle de leur région, mais aussi celle du monde.

Article réservé aux abonnés
Chroniqueur Temps de lecture: 6 min

L’écrivain israélien David Grossman l’a récemment écrit dans un éditorial repris par Libération et titré « Benjamin Nétanyahou, les yeux grand fermés », dans lequel il dénonce la folie qui s’est emparée du premier ministre israélien et que ce dernier impose à son peuple et au monde, urbi et orbi, avec les risques que l’on sait :

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Chroniques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs