3 conseils à suivre quand on part en chasse d’une maison ou d’un appart’

La chasse immobilière est l’un des sujets de conversation préférés au café ou au resto. À quoi devez-vous faire attention en visitant une maison ou un appartement pour un futur achat ?

1. Gardez vos critères à l’esprit

Avant de vous lancer, dressez la liste de vos critères de choix en faisant la part des choses entre l’indispensable et le souhaitable. Si vous avez un chien, vous serez plus heureux dans une maison avec jardin, par exemple. Si votre budget ne dépasse pas les 200 000 euros, inutile de vous faire du mal en reluquant des villas à 500.000 euros. Vous n’en retirerez qu’un sentiment de frustration.

 

Le bien en soi est une chose, son emplacement en est une autre. Où travaillez-vous ? Où vivent vos amis et les membres de votre famille ? Y a-t-il des magasins dans les environs ? Qu’en est-il du trafic et des transports en commun ? Vous devez aussi vous demander combien de temps vous souhaitez habiter là. Si vous achetez une maison à deux et que vous vous prenez souvent à lorgner les vitrines des boutiques pour bébés, il est peut-être prudent de prévoir une chambre supplémentaire. Sans quoi, vous pourriez vous sentir bien vite à l’étroit dans votre cocon douillet.

 

2. Faites attention aux vices cachés

Ne vous laissez pas aveugler par une terrasse originale en granito ou un joli jardin orienté plein sud. Bien sûr, ces éléments ont leur importance, mais il ne faut pas oublier non plus les aspects pratiques : l’addition pourrait s’avérer salée.

 

Qu’en est-il, par exemple, de l’isolation du toit et des murs ? Le toit est-il étanche ? De quel type de fenêtres et de portes le logement est-il équipé ? Vous trouverez en grande partie ces informations dans le certificat PEB (certificat de performances énergétiques du bâtiment). L’agent immobilier ou le propriétaire vous le fournira. L’installation électrique est-elle conforme ? Y a-t-il des problèmes d’humidité ? Tous ces coûts peuvent facilement chiffrer.

 

Si vous avez des doutes, mais que le bien vous botte vraiment, organisez une deuxième visite avec un entrepreneur ou un architecte. Ils savent où regarder et trouvent les vices cachés plus rapidement que les néophytes. Ils pourront vous donner une estimation pour les interventions les plus urgentes.

 

3. N’oubliez pas : votre budget = votre apport + votre emprunt

Bien sûr, vous devez à la fois pouvoir rembourser vos mensualités et vivre encore un tant soit peu confortablement. Première chose à faire : déterminer le montant que vous pouvez et voulez consacrer à votre logement ainsi que votre capacité mensuelle de remboursement. Faites aussi le compte de vos fonds propres. Vous en aurez de toute façon besoin pour une partie des coûts que vous ne pouvez financer par l’emprunt, par exemple les droits d’enregistrement ou la TVA et les frais de notaire.

 

Sur le site de Hello home!, le crédit logement en ligne de Hello bank!, vous pouvez effectuer une simulation très précise de votre capacité financière et introduire votre demande de prêt. La simulation indique non seulement le montant que vous pouvez emprunter et la mensualité maximale que vous pouvez rembourser, mais elle énumère aussi tous les autres coûts liés à l’achat. Vous saurez ainsi à quoi vous en tenir.

 

Un crédit logement ? Faites ça en ligne ! Découvrez Hello home!

 

Forme de crédit : crédit hypothécaire, conformément au CDE, livre VII, titre 4, chapitre 2. Sous réserve d’acceptation de votre demande par BNP Paribas Fortis SA, prêteur, Montagne du Parc 3, B-1000 Bruxelles — RPM Bruxelles — TVA BE0403.199.702.

La Une Le fil info Partager