Accueil Société Régions Bruxelles

Incidents à Louise: les émeutiers n’ont pas été «trop vite relâchés», selon le parquet de Bruxelles

Le parquet de Bruxelles rappelle qu’il doit suivre le cadre légal.

Temps de lecture: 1 min

Le parquet de Bruxelles n’est pas d’accord avec les critiques selon lesquelles les émeutiers « ont été relâchés trop rapidement ». « Nous pouvons arrêter des gens si on peut les relier à des faits concrets punissables et si les conditions prévues par la loi sur la détention provisoire sont remplies, a-t-il réagi. Ce n’est pas non plus parce qu’une personne a été libérée après une arrestation administrative qu’elle ne peut plus être poursuivie. »

« Nous entendons différentes réactions sur les jeunes qui sont relâchés rapidement, selon la porte-parole du parquet, Ine Van Wymersch. Nous voulons insister sur le fait que nous suivons le cadre de la loi. »

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Sur le même sujet

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs