Accueil Société

Benjamin Maréchal répond à une lettre ouverte: «Jamais nous ne sommes allés dans l’intime»

Un collectif de signataires lui reproche la manière dont il a traité la mort d’un scout.

Temps de lecture: 1 min

Un collectif de signataires a décidé d’écrire une lettre ouverte à Benjamin Maréchal. Le collectif lui reproche la manière dont il a traité la mort d’un scout, fauché par une voiture. L’animateur de la RTBF a répondu à cette lettre ouverte.

« Je me souviens de cette émission, confie-t-il à l’Avenir. Jamais nous n’avons été dans l’intime. Nous avons posé une question de sécurité routière en compagnie de gens de la région. Il s’agissait moins de parler du drame que de sécurité routière. »

« En colère »

L’animateur de la RTBF regrette la « partialité d’auditeurs, qu’il y ait une grande proximité avec le sujet traité ». Et de poursuivre : « Je suis sensible à ce type de critique, mais également en colère. J’ai pour défaut de ne pas fréquenter les bons salons ».

Par ailleurs, plusieurs plaintes ont été adressées au CSA. Ces plaintes « sont en cours de traitement pour savoir s’il y aura ou non une instruction », indique le porte-parole du Conseil supérieur de l’audiovisuel.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

  • Posté par Jean-pierre Guissard, mardi 28 novembre 2017, 23:51

    Le résultat de pratiques du café du commerce

  • Posté par Lambert Denise, mardi 28 novembre 2017, 8:39

    Il n'a rien compris. Et ce n'est pas une question de "fréquenter les bons salons"....

  • Posté par Gerard François, lundi 27 novembre 2017, 21:04

    La réaction de M. Maréchal est lamentable et montre qu'll ne comprend même pas ce qu'on lui reproche. Ce monsieur ignore tout à fait le sens du mot "décence" !

  • Posté par Lefrant Jean-claude, lundi 27 novembre 2017, 19:58

    Je ne suis pas un "fan" de l'émission de Mr Maréchal, loin de là. Mais j'estime que dans ce cas (j'ai entendu une partie de l'émission incriminée), les limites ont été dépassées. Quand un automobiliste aperçoit un groupe de personnes -scouts ou autres - il ralentit, freine s'il y a lieu et redouble de prudence. Point. Barre. Pas de commentaires supplémentaires, c'est simplement de la prudence, du respect.

  • Posté par FREDERIC PAEME, lundi 27 novembre 2017, 19:56

    Je ne suis pas un fan du personnage mais je constate que l'entreprise de démolition continue ...

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko