Accueil Société Régions Bruxelles

Craignant de nouvelles émeutes, Close interdit une manifestation contre «les violences policières»

Le mouvement dénonce les moyens disproportionnés déployés par la police lors des dernières manifestations.

Temps de lecture: 1 min

La Ville de Bruxelles a annoncé mardi interdire la manifestation du collectif «Campagne Stop Répression» prévue mercredi place Rouppe. Le mouvement entendait protester contre les violences survenues dans le centre de la capitale le 11 novembre à l’issue de la qualification du Maroc pour la Coupe du monde de football qui ont été provoquées, selon les organisateurs, par la police.

Selon le cabinet du bourgmestre, Philippe Close (PS), la manifestation est interdite parce qu’elle n’a fait l’objet d’aucune demande d’autorisation. De plus, la Ville a été bien en mal de trouver une personne de contact au nom du collectif. Il n’y a donc eu aucune négociation sur des modalités d’organisation éventuelle de l’événement.

«Il y a des règles à suivre y compris en vue de manifestations pour défendre la liberté d’expression, sachant que Bruxelles doit encadrer 900 manifestations par an», a-t-on commenté dans l’entourage du bourgmestre.

La manifestation a donc été interdite par les autorités communales.

«Avec cette interdiction, je prends mes responsabilités afin d’empêcher de nouveaux troubles», a commenté pour sa part Philippe Close demandant avec insistance au public de ne pas s’y rendre.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

  • Posté par Christian Radoux, mercredi 29 novembre 2017, 3:13

    Je cite : "[...] violences [...] qui ont été provoquées, selon les organisateurs, par la police [...]" C'était déjà la thèse spontanée du patron du MRAX, par ailleurs gendre de Flup Ben Moustach. Les victimes des abrutis du 11 novembre apprécieront. Et les électeurs aussi aux prochains scrutins, je l'espère.

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Lesoir Immo Voir les articles de Lesoir Immo