Accueil Société

Une cellule de veille internet antiémeute

La Regional Computer Crime Unit surveillera les réseaux sociaux et le Dark web. Une cellule de veille internet anti-émeute a été créee. La nouvelle unité sera composée de policiers locaux et fédéraux.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

Le Conseil régional de sécurité (CORES) – qui réunit les bourgmestres des 19 communes, le ministre-président bruxellois, les six chefs de corps et les autorités judiciaires – a entériné lundi la création d’une plate-forme informatique destinée à empêcher, ou du moins à mieux anticiper, les émeutes et les débordements tels que ceux qui ont éclaté dans la capitale ces dernières semaines. L’ensemble des dispositifs de cette veille préventive numérique sera regroupé au sein d’une « Regional Computer Crime Unit » (RCCU) et coordonné par la police judiciaire fédérale (PJF) de Bruxelles.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs