Bruxelles: le SP.A veut une seule entité pour toute la Région

John Crombez et Pascal Smet © Dominique Duchesnes/Le Soir
John Crombez et Pascal Smet © Dominique Duchesnes/Le Soir

Le président du SP.A John Crombez et le ministre bruxellois Pascal Smet veulent révolutionner Bruxelles. Les responsables du parti développent leur projet dans Le Soir.

La Ville de Bruxelles, son conseil communal et ses échevins passent à la trappe. Bruxelles doit être totalement unifiée, pour le SP.A qui entend supprimer les communes. Avec ces synergies et avec des budgets réunis, Bruxelles pourrait économiser 940 millions d’euros. Pour autant, il ne faut pas, selon les socialistes, faire disparaître la présence locale. Le projet prévoit donc de créer une vingtaine d’arrondissements, qui doivent être homogènes à la fois démographiquement, mais aussi du point de vue socio-économique.

Par ailleurs, le SP.A voudrait également simplifier l’utilisation de l’anglais comme « langue de contact » (en plus du français et du néerlandais). Face à la critique d’un projet « communautaire », les élus s’en défendent. Mais ce projet ambitieux ne relève-t-il pas de l’utopie ? « Nous ouvrons le débat avec un projet clair, se défendent John Crombez et Pascal Smet. Il ne faut pas douter de la démocratie. Il y a suffisamment de gens élus qui veulent le changement. »

Tous les détails sur Le Soir+

Sur le même sujet
Politique
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Une bande de six olibrius aussi dingues qu’étranges débarquait, au soir du 5 octobre 1969, dans la petite lucarne des chaumières d’outre-Manche.

    Les Monty Python ont cinquante ans

  2. Outre le paiement de factures, le Fonds a également un objectif de prévention, en aidant les ménages précarisés à mieux gérer leur consommation.

    Le Fonds Gaz et Electricité a besoin de 30 millions de plus par an

  3. Les travailleurs étrangers sont peu représentés dans le secteur non-marchand (9,1
%) et représentent onze indépendants sur cent en Belgique.

    En cinq ans, le nombre de travailleurs étrangers a augmenté de 13,6%

  • Dutroux: le TAP n’est pas un guichet de sortie automatique

    Les craintes ravivées d’une libération conditionnelle de Marc Dutroux, même si elles sont infondées, témoignent que le pays demeure, 23 ans après son arrestation, sous la sujétion du psychopathe de Marcinelle qui figure dans les consciences comme l’incarnation du mal.

    La demande de la désignation d’un collège de cinq experts psychiatres que porteront jeudi devant le Tribunal de l’application des peines (TAP) ses deux avocats, n’est qu’une « étape technique » à l’issue incertaine et qui ne...

    Lire la suite