Accueil Monde Europe

Europol veut faire le ménage sur le darknet

Les plateformes illicites résistent aux politiques de lutte contre la criminalité. Un rapport inquiétant indique que la vente de drogues est en hausse dans le cyberespace. Pour Europol, il faut se concentrer sur les fournisseurs en les traquant. Et renforcer la coopération sur le plan européen.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

Dans un rapport qu’il vient de publier en collaboration avec l’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (OEDT), l’Office européen des polices décrit le fonctionnement de ces marchés non référencés sur les moteurs de recherche et les menaces qu’ils font peser sur la santé et la sécurité. Il souligne également « la nature de plus en plus complexe de la criminalité transnationale organisée dans l’Union européenne ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs