Accueil Monde Afrique

Camps de migrants en Libye: après l’effroi, la mobilisation

L’Europe, l’Afrique et l’ONU s’entendent pour « vider » les centres de rétention en Libye et accélérer les retours volontaires. L’objectif officieux de 100.000 à 200.000 rapatriements est cité.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 4 min

Abidjan

de notre envoyé spécial

C’était à prévoir : le ronron de la finalisation de la déclaration du sommet Europe-Afrique, qui s’est ouvert mercredi à Abidjan, ne devait être bousculé que par la vague d’indignation suscitée par le reportage-choc de CNN sur des migrants subsahariens détenus en Libye et vendus comme esclaves. « Des scènes indignes de notre siècle », dira le Premier ministre Charles Michel. Ne rien faire n’était pas une option : branle-bas de combat ! Une concertation, organisée à brûle pourpoint, a décidé de mettre un grand coup d’accélérateur aux efforts – en cours – pour « exfiltrer » les migrants et réfugiés coincés dans l’enfer de ces camps de rétention.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Afrique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs