Une femme renversée à Schaerbeek: un suspect a été interpellé

Capture d’écran.
Capture d’écran.

Un jeune homme de 20 ans, suspecté d’avoir renversé une femme de 56 ans en début de semaine, a été interpellé ce mercredi. Il a été mis à la disposition des autorités judiciaires et doit être auditionné.

L’incident a eu lieu ce lundi, vers 17h, à hauteur de la rue de Jérusalem à Schaerbeek. La victime, une femme de 56 ans, a été transportée à l’hôpital. Ses jours ne sont pas en dangers.

Suite à cet incident, survenu quelques semaines seulement après la mort d’une piétonne renversée par une voiture dans la chaussée de Haecht, le conseil communal de Schaerbeek a décidé de revoir son budget pour allouer 100.000 euros supplémentaires à l’achat de caméras de surveillance routière.

« Conduite antisociale »

«  Ecolo-Groen trouve très important d’émettre le signal aux Schaerbeekois que – comme la majorité des habitants de la commune – nous en avons marre », a indiqué Arnaud Verstraete (Groen) qui a introduit la proposition d’amendement avec deux collègues de la majorité. Pour M. Verstraete, il est temps de prendre des mesures plus sévères. C’est pourquoi 100.000 euros ont été débloqués pour l’achat de caméras de surveillance routière et pour la mise en place de contrôles de vitesse. «  Il y a une minorité de personnes qui avec leur conduite antisociale créent des situations dangereuses à Schaerbeek et nous ne le tolérons plus. Il y a déjà eu beaucoup d’efforts au niveau de l’infrastructure et de l’introduction d’une zone 30. Une application plus stricte est maintenant nécessaire pour lutter contre le comportement inacceptable des individus », selon l’élu communal écologiste.

Un homme âgé de 20 ans soupçonné d’avoir commis lundi un délit de fuite à la suite d’un accident de roulage survenu à Schaerbeek, a été interpellé mercredi et mis à la disposition des autorités judiciaires. Le parquet a saisi un juge d’instruction du chef de délit de fuite avec blessures et coups et blessures involontaires, et a formulé une demande de mandat d’arrêt. Le juge d’instruction prendra une décision à ce sujet dans un délai de 48 heures après avoir auditionné le suspect.

Les services de police de la zone de Bruxelles-Nord (Schaerbeek, Evere, Saint-Josse-ten-Noode) sont intervenus lundi vers 17h00 à la suite d’un accident de roulage avec délit de fuit survenu à la hauteur de la rue de Jérusalem à Schaerbeek. Le conducteur avait renversé une femme de 55 ans alors que celle-ci traversait sur un passage pour piétons, puis a pris la fuite à vive allure après l’avoir heurtée avec son véhicule. Transportée à l’hôpital dans un état inquiétant, son état de santé s’améliore depuis.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Les implications de l’affaire Nethys sur les pratiques politiques resteront selon les historiens.

    L’affaire Nethys va-t-elle intégrer les livres d’histoire?

  2. Pour les étudiants, la réussite partielle est progressivement entrée dans les mœurs.

    Universités: le taux de réussite est en baisse structurelle

  3. d-20160728-G95KNK 2018-05-02 10:05:11

    Les centres belges ne sont pas équipés pour pratiquer des avortements jusque 18 semaines

La chronique
  • Des tweets prolétariens

    Les médias sociaux sont de toutes les époques. C’est une des conclusions d’un livre remarquable du professeur d’histoire, Maarten Van Ginderachter, de l’université d’Anvers. Dans son ouvrage The everyday nationalism of workers (Le nationalisme quotidien des travailleurs), il explique que le quotidien socialiste gantois Vooruit avait lancé à la fin du dix-neuvième siècle un « denier de la lutte », une liste d’abonnements pour soutenir la presse socialiste. Ce qui est intéressant à propos de ces listes, c’est que les donateurs pouvaient compléter leur don par une brève déclaration, généralement des messages courts ou 1 à 5 lignes dans un langage très familier. Ces déclarations étaient publiées dans une section séparée, et dans le Vooruit. Elles représentèrent rapidement jusqu’à un quart de l’espace total de la copie, publiée au moins deux fois par semaine, contenant à chaque fois plusieurs dizaines de déclarations.

    Une propagande efficace...

    Lire la suite

  • Colonies israéliennes: Trump s’assied sur le droit international

    Donald Trump aime créer la surprise. Lundi soir, il a cependant laissé à son fidèle secrétaire d’État Mike Pompeo le soin d’annoncer urbi et orbi que les États-Unis, soudain, changeaient d’avis sur la question des colonies israéliennes en territoires palestiniens occupés. Désormais, l’administration américaine estime que ces colonies ne sont pas, ou plus, contraires au droit international. Le tableau pourrait presque faire sourire : un milliardaire devenu président de la plus grande puissance au monde se lève un beau matin, et décide...

    Lire la suite