Accueil Sports Coupe du monde

Angleterre, Tunisie, Panama: ce qu’il faut savoir sur nos trois adversaires

Si les Three Lions s’annoncent comme des adversaires solides, les Tunisiens et les Panaméens sont à la portée des Diables rouges.

Temps de lecture: 4 min

ANGLETERRE

Entraîneur

Gareth Southgate

Onze-type

Joe Hart (West Ham), Kyle Walker (Manchester City), Gary Cahill (Chelsea), John Stones (Manchester City), Danny Rose (Tottenham), Eric Dier (Tottenham), Jordan Henderson (Liverpool), Dele Alli (Tottenham), Raheem Sterling (Manchester City), Harry Kane (Tottenham), Marcus Rashford (Manchester United)

ANGLETERRE

Le joueur à surveiller

Harry Kane (Tottenham)

Faut-il encore le présenter ? À seulement 24 ans, Harry Kane est une véritable machine à buts en Premier League, et ce depuis déjà plusieurs années. Depuis 2013, l'attaquant de Tottenham possède une moyenne de 17,6 buts par saison dans le championnat anglais. Il en a déjà marqué 8 cette saison avec les Spurs. Alimenté aussi bien en club qu'en sélection par la nouvelle étoile du football british Dele Alli, il en est déjà à 12 en seulement 23 sélections avec les Three Lions. Seul motif d'espoir pour nos Diables: Toby Alderweireld et Jan Vertonghen, ses coéquipiers à Londres, le connaissent par cœur. Suffisant pour le rendre muet ?

Meilleur résultat en Coupe du Monde

Vainqueur (1966)

Parcours en qualification

1er - 8 victoires, 2 nuls - 18 buts marqués, 3 encaissés

Observations

Dotée d'une génération dorée, même si celle qui suit semble encore plus prometteuse, la sélection anglaise sort d'un Euro 2016 cauchemardesque. L'élimination contre l'Islande (1-3) en huitième de finale a été vécue comme une véritable humiliation au pays, "la pire de toute son histoire" selon la presse. Un échec qui a entraîné la démission de Roy Hodgson, remplacé Gareth Southgate, auparavant coach des Espoirs. Avec un équipe similaire qu'en France, mais désormais sans Wayne Rooney (retraite), les Three Lions espèrent enfin retrouver le dernier carré du Mondial. Ils ne l'ont plus atteint depuis 1990.

TUNISIE

Entraîneur

Nabil Maaloul

TUNISIE

Onze-type

Aymen Mathlouthi (Etoile du Sahel), Hamdi Nagguez (Etoile du Sahel), Rami Bedoui (Etoile du Sahel), Aymen Abdennour (Marseille/FRA), Ali Maaloul (Al-Ahly/EGY), Youssef Msakni (Al-Duhail/QAT), Ghailene Chaalali (Espérance Tunis), Yassine Meriah (Sfaxien), Ferjani Sassi (Espérance Tunis), Taha Khenissi (Espérance Tunis), Wahbi Khazri (Rennes/FRA)

Tunisie (2)

Le joueur à surveiller

Wahbi Khazri (Rennes)

Depuis le départ à la retraite de Santos et la disparition progressive d’Issam Jemaa (meilleur buteur de la sélection), les Aigles de Carthage se cherchent désespérément un attaquant de pointe digne de ce nom. Khenissi et Msakni font régulièrement trembler les filets, mais dans des championnats de seconde zone (Tunisie et Qatar).

Seul Wahbi Khazri, passé par Bordeaux, Sunderland et aujourd’hui à Rennes, possède l’expérience des grands championnats. L’attaquant de 26 ans, plutôt habitué à voyager dans le milieu de terrain, est un joueur qui ne lâche rien et qui tente beaucoup de choses, malgré des qualités techniques limitées.

Meilleur résultat en Coupe du Monde

1er tour (1978, 1998, 2002, 2006)

Parcours en qualification

1er tour face à la Mauritanie (2-1, 2-1)

1er - 4 victoires, 2 nuls - 11 buts marqués, 4 encaissés

Observations

Douze après sa dernière participation, la Tunisie a retrouvé le chemin de la Coupe du Monde. Avec brio, puisque invaincue en qualification dans un groupe où se trouvaient la RDC, la Libye et la Guinée. Construite autours de joueurs évoluant en France ou au pays, l’équipe tunisienne est une valeur sûre en Afrique (13 participations consécutives à la CAN, remportée en 2004). Mais avec peu de joueurs ayant une expérience du haut niveau (Abdennour, Khazri, Sliti), elle risque de connaître pas mal de difficultés en Russie.

PANAMA

Entraîneur

Hernan Dario Gomez (Col)

PANAMA

Onze-type

Jaime Penedo (Dinamo Bucarest/ROU), Michael Murillo (NY Red Bulls/USA), Felipe Baloy (Municipal/GUA), Fidel Escobar (NY Red Bulls/USA), Luis Ovalle (Tolima/VEN), Anibal Godoy (San José Earthquakes/USA), Gabriel Gomez (Bucaramanga/COL), Armando Cooper (Toronto FC/CAN), Alberto Quintero (Universidad de Deportes/PER), Gabriel Torres (Lausanne/SUI), Blas Perez (Municipal/GUA)

Panama

Le joueur à surveiller

Blas Perez (Municipal)

Avec 40 buts en 114 sélections, Blas Perez (36 ans) est, avec Luis Tejeda (35 ans), l’un des deux attaquants les plus prolifiques et les plus expérimentés du Panama. Il a notamment évolué en MLS, à Dallas et à Vancouver. Aujourd’hui actif au CSD Municipal, dans le championnat du Guatemala, il est grand et s’illustre dans un rôle de renard des surfaces.

Première participation en Coupe du Monde

Parcours en qualification (deux tours)

3e - 6 victoires, 5 nuls, 5 défaites - 16 buts marqués, 15 encaissés

Observations

Pour sa première participation à une Coupe du Monde, le Panama fait office de petit poucet de la compétition. Qualifiée à la faveur d’un but imaginaire contre le Costa Rica, la « Marea Roja » devra batailler pour obtenir un bon résultat, avec dans son noyau peu de joueurs évoluant en Europe. À noter la présence en sélection de Ricardo Avila (20 ans), qui évolue avec les jeunes de La Gantoise.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Coupe du monde au Qatar

Analyse Lionel Messi, le plus grand de tous les temps?

Lionel Messi enfin sur le toit du monde. L’Argentin a complété son armoire à trophées et hérite d’une place encore plus confortable à la table des plus grands. À 35 ans, il pourrait même s’offrir le luxe de présider cette assemblée de légendes.

Voir plus d'articles

Le meilleur de l’actu

Inscrivez-vous aux newsletters

Je m'inscris

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb