Accueil Belgique Politique

Jacqueline Galant va reconnaître une erreur administrative

La ministre de la Mobilité produira une analyse juridique indiquant que la loi sur les marchés publics a été respectée.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Jacqueline Galant est attendue cette semaine au Parlement, pour répondre aux innombrables questions de l’opposition. La ministre de la Mobilité, qui se tait depuis dix jours, a soigneusement préparé sa ligne de défense. En voici quelques lignes de force.

Un ton plus modéré Selon nos informations, la Jurbisienne, devrait changer de ton par rapport à son premier passage en commission de l’Infrastructure, le 28 octobre. Il lui a été vivement conseillé d’être beaucoup plus factuelle, de s’appuyer sur tous les éléments concrets (mails, appels téléphoniques, réunions) pour plaider sa cause. Surtout, elle devrait être moins agressive, singulièrement envers son administration. Objectif : éviter que les auditions de Jacqueline Galant et de Laurent Ledoux ne tournent à la guerre ouverte, devant les caméras.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs