Accueil Culture

Bruxelles plus que jamais épicentre du cirque

A l’instar de la France, la Belgique se dote enfin d’un grand pôle de cirque. C’est à Koekelberg que l’Espace Catastrophe va installer son CirK, projet ambitieux (3.000 m²). L’Esac se déploiera à Anderlecht en 2017.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Il était temps ! Bruxelles possède l’une des meilleures écoles supérieures de cirque au monde. De plus en plus de circassiens venus des quatre coins du globe y posent leurs valises pour profiter de sa position géographique stratégique et de ses loyers abordables. La création circassienne est en train d’éclipser la danse contemporaine au rang de discipline avant-gardiste avec ses nouvelles formes hybrides et rebelles. Et pourtant, la capitale belge ne disposait pas encore d’un pôle digne de ce nom, d’un lieu à la hauteur de son essor étonnant.

D’ici 2017, cette lacune sera largement corrigée avec la construction du CirK, impressionnant bâtiment de 3.000 m² lové tout autour d’un quartier résidentiel de Koekelberg, avec une passerelle reliant deux espaces situées à chaque extrémité du pâté de maisons. Le tout en bordure du parc Victoria, où pourront aussi éclore des chapiteaux pour prolonger l’aventure dans l’espace public.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Culture

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs