Accueil Culture Musiques

New Order en apesanteur à l’AB

New Order a retrouvé l’AB vendredi pour un concert exemplaire. La puissance, tant visuelle que musicale, était bien au rendez-vous deux heures durant.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 3 min

Il y a des concerts qui vous marquent une vie, vous hantent à tout jamais, quitte à en sublimer et magnifier le souvenir. Celui qu’a donné New Order au Manhattan de Louvain, le 17 décembre 1985, est de ceux-là. Une heure, sans rappel, sans fioritures. Une messe dite sans un instant superflu. C’était il y a trente ans. Ceux qui y étaient s’en souviennent encore. Certains étaient là, vendredi à l’AB. D’autres, plus rares, étaient dans cette même Ancienne Belgique les 15 mai 1981 et 15 avril 1982. Bernard Sumner, lui, s’en souvient en tout cas. C’est la première chose qu’il a dite en montant sur scène, tout heureux de retrouver cette salle qu’il affectionne tout particulièrement. C’est là que le 17 octobre 2011 il avait présenté le nouveau New Order, sans l’emblématique Peter Hook à la basse.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs