Catalogne: quatre ex-dirigeants indépendantistes restent en prison à Madrid

Dans cet article
Le vice-président catalan destitué Oriol Junqueras © AFP
Le vice-président catalan destitué Oriol Junqueras © AFP

Un juge d’instruction espagnol a décidé lundi de maintenir en prison le vice-président catalan destitué Oriol Junqueras et trois autres inculpés dans la tentative de sécession de la Catalogne et de libérer sous caution six autres prévenus, a annoncé le tribunal.

Junqueras, l’ancien conseiller (ministre) de l’Intérieur Joaquim Forn et les chefs d’associations séparatistes ANC Jordi sanchez et Omnium cultural Jordi Cuixart resteront en prison en raison du « risque de récidive », selon un communiqué du tribunal. Les six autres détenus pourront être remis en liberté moyennant paiement d’une caution de 100.000 euros chacun.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous