Brexit: pas d’accord ce lundi entre le Royaume-Uni et l’Union européenne

Dans cet article

L’Union européenne et le Royaume-Uni ne sont pas parvenus à atteindre un accord lundi pour boucler la première phase de leurs négociations de divorce, a annoncé le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, après un long entretien à Bruxelles avec la Première ministre britannique Theresa May.

«  Malgré nos meilleurs efforts et les avancées significatives faites par nos équipes ces derniers jours, il n’a pas été possible de trouver un accord complet », a reconnu M. Juncker.

«  Ce n’est pas un échec, c’est le début du tout dernier round », a-t-il poursuivi, avant de se déclarer «  confiant » quant à la possibilité d’atteindre un accord d’ici le sommet européen prévu en fin de semaine prochaine.

Il reste des différences

Il reste «  des différences » sur «  deux ou trois questions », a pour sa part déclaré Theresa May, venue discuter avec M. Juncker des trois dossiers jugés prioritaires par l’UE dans le cadre des discussions sur le divorce (les droits des citoyens après le Brexit, le règlement financier de la séparation et la question des frontières avec l’Irlande).

«  Je suis confiante sur le fait que nous allons conclure cela de façon positive », a déclaré Mme May, tout en précisant que de nouveaux pourparlers auront lieu dans la semaine.

Donald Tusk était prêt

Le président du Conseil européen, Donald Tusk, a rencontré la Première ministre britannique, Theresa May, à la suite de sa rencontre avec Jean-Claude Juncker. « J’étais prêt à présenter les projets de directives pour les discussions sur le Brexit en vue de la transition et du futur. Mais le Royaume-Uni et la Commission ont demandé plus de temps. L’étau se resserre mais il est encore possible de trouver un accord en décembre », a écrit Donald Tusk sur son compte Twitter.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous