Disparition de Maëlys: l’avocat du suspect conteste les dires du procureur

©D.R.
©D.R.

L’avocat de Nordahl Lelandais, l’homme suspecté d’avoir enlevé et tué la petite Maëlys en Isère, a affirmé lundi que la fillette était toujours dans la salle de mariage à 3h15 dans la nuit du 26 au 27 août où elle a disparu.

La chronologie des faits détaillée jeudi dernier par le procureur de Grenoble lors d’une conférence de presse est « impossible », a déclaré Me Alain Jakubowicz sur le plateau de BFMTV. « Nous savons avec une quasi-certitude qu’avant 3h30 personne ne s’inquiète de la disparition de Maëlys », a ajouté le conseil alors que l’heure de l’enlèvement est située à 2h45 par l’accusation.

Lors de cette conférence de presse, le procureur avait également indiqué qu’une image du véhicule avait été captée, avec sur le siège passager une silhouette « frêle, de petite taille et vêtue d’une robe blanche ». Mais l’avocat du suspect n’est pas d’accord sur ce point : « sur la photo, on distingue un décolleté de femme, pas celui d’une petite fille ».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous