Accueil Monde Europe

Pourquoi la justice espagnole renonce à l’extradition de Puigdemont

Les mandats d’arrêt européens qui visaient l’ancien président catalan et quatre ex-conseillers sont retirés. Le mandat d’arrêt espagnol, lui, tient toujours. Décodage.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Dans un changement de cap inattendu, le Tribunal suprême espagnol a annoncé mardi qu’il retirait les mandats d’arrêt européens qui visaient l’ancien président catalan Carles Puigdemont et quatre ex-conseillers de son exécutif réfugiés depuis plus d’un mois en Belgique. La décision du juge d’instruction, qui maintient le mandat d’arrêt espagnol, est intervenue au premier jour de la campagne officielle pour les élections régionales du 21 décembre, un scrutin auquel participent les cinq responsables indépendantistes.

1

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs