Les chiffres fous de la carrière de Johnny Hallyday

Edition numérique des abonnés

Les disques : 40 disques d’or, 3 disques de diamant et 22 disques de platine. Il a remporté 10 Victoires de la musique pour une discographie officielle qui compte 50 albums studio et 29 albums live.

Johnny a plus de 116 duos à son actif.

Plus de 110 millions de disques et cassettes vendus dans le monde avec Universal, dont 60 millions uniquement en France.

Plus de 1000 chansons enregistrées dont 250 adaptations et plus d’une centaine de chansons composées par Johnny lui-même.

43 ans de collaboration avec Universal Music France, avec qui il a enregistré plus de 800 chansons.

Les médias : Johnny a tourné dans 35 films, notamment avec Godard et Costa-Gavras. 111 livres ont été écrits sur lui et 567 sites web lui sont consacrés avec au total 10 000 membres. 25 Fan clubs lui sont dédiés et il est apparu sur 2000 couvertures de magazines.

Les concerts : Johnny Hallyday a effectué 183 tournées, 27 rentrées parisiennes et a attiré plus de 28 millions de spectateurs. À l’occasion du 14 juillet 2009 et des 120 ans de la Tour Eiffel, Johnny a organisé un énorme concert sur le Champ de Mars qui a regroupé entre 700,000 et un million de spectateurs.

79 Bercy de plus d’un million de spectateurs ont accueilli Johnny Hallyday, qui a effectué 179 tournées en France et en Europe, faisant le bonheur de 25 millions de spectateurs.

Stade de France de 98 : 210.000 spectateurs (3 fois plus qu’au Palais des Princes ou qu’à la Tour Eiffel !). Le budget destiné à la tournée s’est élevé à plus de 54 millions d’euros. Pour cette tournée, Johnny a fait plus fort que les Rolling Stones avec un scène de 3600 m2 de superficie, 30 mètres de hauteur, un pont-levis de 18 mètres et une route de 160 mètres descendant vers les gradins. 1000 personnes se sont occupées de la sécurité, et 1000 camions ont transporté 500 projecteurs et l’équivalent de 200,000 chaînes hi-fi. 20 musiciens ont accompagné la star, avec un orchestre symphonique de 80 pièces et un choeur de 300 personnes. Johnny a chanté 37 chansons en 3 heures.

L’objet culte : sa première guitare sèche a été vendue à 541 euros.

À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. «
C’est un mépris inacceptable à l’égard du Palais
!
», tonne le constitutionnaliste Marc Verdussen (UCL).

    Crise politique: le Roi tenu à l’écart, quelles conséquences?

  2. 136.000 gilets jaunes ont manifesté ce samedi. Les forces de l’ordre ayant mobilisé un maximum de moyens ont procédé à 1.700 interpellations, dont 1.100 à Paris.

    Macron prépare sa réponse aux gilets jaunes

  3. Sévèrement encadrées par les forces de police polonaises, des centaines  de personnes ont manifesté pour le climat dans les rues de Katowice, samedi.

    COP24: l’ultime semaine s’annonce électrique

Chroniques
  • Mémoire aux poubelles, mémoire des poubelles

    Dans son documentaire Un héritage empoisonné, (voir aussi) Isabelle Masson-Loodts (entre autres membre du collectif Huma) établit un parallèle effrayant entre, d’une part, la « gestion » des obus et autres vestiges de la Première Guerre et, d’autre part, la gestion des déchets nucléaires menée par l’ANDRA (l’Agence nationale française des déchets radioactifs, NDLR). En cent ans, le constat n’est pas tant que l’on n’a rien appris ; c’est surtout que les mêmes erreurs sont commises, au nom de la même ignorance, du même cynisme et du même mépris des populations locales.

    La région de la Meuse, dans le nord de la France, permet à la réalisatrice de conforter ce parallèle ; elle a connu les dévastations de la Grande Guerre, les affres du nettoyage des déchets toxiques de cette guerre (obus souvent chargés de produits chimiques, cadavres…), et aujourd’hui, les projets d’enfouissement à plus de 500 mètres sous terre des déchets...

    Lire la suite

  • La souveraineté, cette dangereuse obsession

    S i la question se posait aujourd’hui, la Belgique ne signerait pas la Déclaration universelle des droits de l’homme. » Françoise Tulkens, ex-juge à la Cour européenne des droits de l’homme, est catégorique et en veut pour preuve les dissensions gigantesques qui entourent la signature du pacte migratoire. L’ex-juge souligne l’hostilité actuelle aux textes supranationaux, bien éloignée de l’enthousiasme d’il y a vingt ans.

    ...

    Lire la suite