La famille socialiste (et avant tout Paul Magnette) est pressentie pour prendre des discussions en main.
Paul Magnette (PS), Jean-Marc Nollet (Ecolo), Georges-Louis Bouchez (MR), Joachim Coens (CD&V), la Première ministre Sophie Wilmès (MR) et Bart De wever
: des acteurs pour quel scénario
?
ILLUSTRATIONS CORONA VIRUS FIRST MAY POLITICS SPEECH
Image prise en décembre 2019. © HATIM KAGHAT
Paul Magnette
La Sûreté de l’Etat, en collaboration avec le service de renseignement militaire, fournit des notes aux autorités sur les menaces qui pèsent sur la Belgique en marge de la crise sanitaire.
FILES-ISRAEL-POLITICS-VOTE
Pourquoi la N-VA s’en prend durement au MR
GERMANY-HEALTH-VIRUS-ECONOMY-TRANSPORT-AIRPORT
«
Il fallait des pouvoirs spéciaux, pour prendre rapidement les mesures qui s’imposent en matière de santé et de soutien à l’économie.
»
d-20070910-WD3TD9
Le gouvernement Wilmès après la prestaton de serment, mardi. Distance réglementaire respectée... © Photo News.
Benny Gantz (à g.) a repris la main pour la formation d’un nouveau gouvernement. Mais Binyamin Netanyahou fait de la résistance...
Sophie Wilmès, Première ministre d’un frêle esquif, prend désormais de l’ampleur. Elle est soutenue sur les réseaux sociaux notamment via le hashtag #keepsophie qui pousse à la maintenir au 16, rue de la Loi.
Conner Rousseau (sp.a)
: la déception.
Selon Marc Verdussen, «
Remplacer un gouvernement en affaires courantes par un gouvernement de plein exercice chargé de gérer l’urgence n’a pas beaucoup de sens.
»
Paul Magnette
Paul Magnette
Maxime Prévot (CDH) et François De Smet (Défi) veulent provoquer un «
électrochoc
» chez les grands partis.
Bart De Wever lors de la victoire des Antwerp Giants sur les Spirou de Charleroi à Bruxelles.